Accompagnement d’une personne avec un trouble du spectre de l’autisme

autisme
contenu article

Zoom sur ... la formation : "Accompagnement d'une personne avec un trouble du spectre de l'autisme

 

A l’issue de cette formation d’une durée de 21h, l’assistant maternel sera en capacité de comprendre les besoins spécifiques de la personne afin d’adapter son accompagnement. 

 

 

 

Au programme :

- les principales caractéristiques de l’autisme.

- la communication avec la famille et les professionnels partenaires.
- l’adaptation de son intervention en fonction du comportement et des besoins de la personne avec un trouble du spectre de l’autisme.

- le repérage et la prévention des comportements problèmes.

 

 

 

Interview de la formatrice (AS. L) en charge de l’animation de cette formation 

 

Expersona : Comment présenterais-tu la formation « Accompagnement d’une personne avec un trouble du spectre de l’autisme » aux assistants maternels, que leur dirais-tu ?
ASL : Accompagner des publics différents ouvre vers d’autres modes de pensée, d’autres perceptions et impacte sans aucun doute notre personnalité et notre relation au monde.
Accueillir des enfants présentant des troubles autistiques, ne s’improvise pas. La bonne volonté et le bon cœur ne suffisent pas.Cela nécessite un changement de regard, et de nouvelles compétences, afin de répondre aux besoins des enfants ; enfants différents, enfants particuliers dont la perception diverge tant de la notre. La comprendre, s'en approcher c'est se donner une chance de trouver un terrain commun dans lequel chacun a sa place et se trouve enrichi.
Cette formation est l’opportunité de donner du sens aux comportements ou paroles des enfants accompagnés, ou tout au moins d’émettre des hypothèses. Elle permet, ainsi de réfléchir aux adaptations de l'environnement et de notre accompagnement, pour
favoriser leur bien-être, le développement de leurs compétences et limiter leurs comportements réactionnels.
Elle contribue à prendre du recul, à se sentir moins démunis, plus confiants. Rassurés nous devenons rassurants.

 

 

Expersona : Selon toi, quel est ton rôle de formatrice auprès des stagiaires ?
ASL: Accompagner les stagiaires dans leurs découvertes, leur redonner confiance en leurs capacités d’apprendre et de réfléchir.
> Favoriser la mise en place d’une dynamique solidaire, dans laquelle chacune peut exprimer ses capacités et ses difficultés en toute sécurité.
> Susciter l’envie d’aller plus loin que ce qui est proposé, favoriser l’émergence de l’intelligence collective et d’une dynamique apprenante dans laquelle chacun est une ressource.
> Proposer des méthodes pédagogiques leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences et les adapter si nécessaire aux particularités.
> Faire que leurs actions soient guidées par le sens qu’ils y mettent, que les outils opérationnels qu’ils trouveront au cours de la formation soient le résultat de l’appropriation de certains éléments théoriques, au-delà du bon sens.
> Partager avec eux mes convictions, mes expériences, les bousculer dans leurs certitudes, les encourager à développer une éthique de l’accompagnement impliquant des allers retours systématiques entre la pensée et l’agir, meilleure barrière, selon moi à la mécanisation et au risque de maltraitance.